Domaine Coste Moynier, Saint Christol

Le programme : Caveau de vente + Salle de réception + Bureaux + Chai d’élevage + Stockage

Le vignoble du Domaine Coste Moynier est implanté sur la Commune de Saint Christol. Le Domaine a basé son développement sur la valorisation de ses vins, qui expriment fortement l'identité de leur terroir d'origine et mettent en valeur le patrimoine viticole de la région. Actuellement, la superficie totale des terres exploitées est de 29,7 hectares sur la Commune (84,4 hectares pour l'ensemble de la propriété, toutes Communes confondues).

 

A ce stade de son évolution, le Domaine a besoin de créer de nouveaux locaux d'élevage et de stockage des vins en bouteilles, et de conforter la vente directe par des locaux modernes, qui permettront de recevoir la clientèle dans de bonnes conditions, et de communiquer en harmonie avec les valeurs du Domaine qui seront ainsi clairement exprimées. C'est ainsi qu'un Caveau de vente et une Salle de réception ont été projetées.

 

Le choix de l'implantation de ces nouveaux locaux répond à une logique fonctionnelle, en même temps qu'à la typologie traditionnelle du Languedoc, en construisant à proximité des bâtiments existants, notamment la cave de vinification.

 

Une partie des nouveaux locaux est destinée à recevoir du public : le caveau de vente, la Salle de réception.

Un rapport dialectique au paysage

Est conforme à ce qui fait le caractère de la région : dans un paysage de coteaux fortement plantés de vignes, en un point culminant, et donc visible de nombreux points. Sur sa crête, la cave de vinification existante : volume simple, une couverture à 2 pentes, qui a du mal a cacher l'origine industrielle de sa charpente métallique, malgré le soin apporté à ses murs aux enduits traditionnels, ou sa couverture de tuiles canal. La masse imposante de la cave de vinification est accompagnée de masses végétales importantes (en hauteur et en densité). Dans cette masse végétale la maison est déjà discrètement insérée en un volume simple, une grande toiture à deux pentes vient unifier le tout, à l'image des mas traditionnels. La simplicité formelle du bâti existant est l'une de ses caractéristiques.

Une architecture contemporaine, adaptée au climat

C'est un bâtiment à l'image de son temps, dans la simplicité de sa fonction, l'humble vérité des matériaux qui le composent, dans une image clairement contemporaine, sans être outrancière.

 

A l'image du mas traditionnel, le bâtiment côtoie les existants, dans un rapport d’égalité des masses, et est implanté sur un sommet.

 

Les grandes fonctions du bâtiment sont clairement séparées et identifiables, logiques, et s'articulent autour de 2 niveaux : en haut les locaux qui reçoivent du public, orientés vers le chemin d'accès, en bas les locaux de production (élevage du vin en fût, et stockage des bouteilles en palettes) qui sont accessibles par l'arrière.

 

La topographie initiale du terrain est globalement respectée, à de modestes adaptations près (hors l'emprise du bâti, mouvements de terrain destinés à rendre la partie basse accessible).

 

Le tout est couvert par de grandes toitures plantées, végétalisées d'un mélange méditerranéen, qui permettent d'identifier clairement les différents volumes, tout en assurant le bon comportement thermique essentiel dans ce type de construction. La toiture terrasse est accessible, ce qui présage de son bon entretien, qui reste l'un des points clés de ce type d'aménagement.

 

Ces toitures terrasses sont couronnées d'une triple "corniche" de bois massif qui, en plus de servir de garde-corps, viendra adoucir les volumes, et assurer la liaison mur-ciel.

 

Côté ouest, une grande coursive vient clairement identifier les entrées des parties accessibles au public, et créer un avant-plan à la cave de vinification qui passe à l'arrière plan.

 

Enfin, la végétation est constituée par la vigne alentour qui est conservée aux abords proches de la construction, les masses boisées sont bien entendu mise en valeur, renforcées, les espaces sont soulignés de quelques arbres de haute tige (Eucalyptus, Cyprès, Micocouliers...), qui viennent habiller l'angle nord-est qui resterait autrement bien minéral.

Les matériaux

Ont été choisis pour leur grande simplicité, et leur correspondance, leur résonance avec le site, vaste, ouvert, simple, et sa gamme chromatique, le tout en accord avec les valeurs du respect de l'environnement du Domaine.

 

Des matériaux et des mises en œuvre simples et naturels, dans leur humble vérité. Un contraste entre la pierre lisse, mais à la couleur et au grain chaleureux et le bois massif de Douglas, laissé à grisailler, un gris argenté en contraste avec la pierre, en corniche, et pour les poteaux de la Coursive d'entrée. De l'acier rouillé enfin, rappel des ramages de la pierre de Vers.

Permis de construire déposé en janvier 2013